Monday, February 18, 2019
adoption d'un chien
Adoption

Quelles sont les conditions d’adoption d’un chien ?

C’est presque inné, la majorité des gens qui adoptent un chiot tentent de le gâter pour adoucir le stress de la séparation avec sa famille biologique. Afin d’assurer l’équilibre du chien, il ne faut pas trop en faire. Aussi, il est recommandé d’acheter un chiot à un éleveur. Cela permet de bénéficier des conseils d’une tierce personne qui connaît bien le chien.

Ce qu’il faut acheter avant l’arrivée du chien à son nouveau domicile

Afin de bien accueillir le chien, le propriétaire doit prévoir tout le matériel nécessaire requis pour l’adopter. Ainsi, pour adopter un teckel nain, il faut un collier, une laisse, un panier confortable et des gamelles, pour l’eau et la nourriture. Il faut également une brosse et une étrille, appropriées à son type de pelage, sans oublier les jouets pour l’occuper.

A ce stade, il est conseillé d’assurer le chien en cas de maladie ou d’accident. Les assureurs proposent de multiples formules si bien que le propriétaire a l’embarras du choix. Etre assuré permet de sauver la vie d’un chien quand le propriétaire ne peut pas s’acquitter tout seul, des dépenses demandées pour le soigner.

Apprendre la propreté au chiot

Dès son arrivée, le propriétaire doit sortir régulièrement le chiot pour qu’il puisse faire ses besoins, et ce, sans attendre qu’il le demande. Aussi, il faut le sortir systématiquement après ses repas, soit au moins trois fois par jour. Si le propriétaire doit s’absenter une heure ou deux, il est à sortir avant de partir pour qu’il soit plus calme.

S’il n’a pas de jardin, le chien est à promener au même endroit tous les jours. Le chien pourra ainsi identifier les différentes odeurs sur ce territoire, pour se sentir plus à l’aise. Dans ce sens, il ne faut pas oublier à féliciter le chien quand il fait ses besoins dehors. Ce serait la base de l’apprentissage pour avoir un chien propre, pour assurer un début de cohabitation après l’adoption.

Le comportement à avoir envers un chien récemment adopté

Lors de son adoption, le chiot ou le chien doit apprendre les habitudes de la maison, connaître les niveaux hiérarchiques de chacun, pour qu’il sache ce que les occupants de la maison attendent de lui. Aussi, il est fortement recommandé de jouer l’indifférence pendant quelques jours, tout en laissant le chien se familiariser à son environnement.

Le principe à suivre est simple : c’est lui qui doit venir vers son maître et pas l’inverse. Toujours pour bien adopter un chien, le propriétaire doit mettre en place des rituels qui ont pour but de le rassurer. Ils peuvent être le fait de s’asseoir avant d’accéder à sa gamelle, poser le harnais avant de faire un tour, effectuer des promenades à des heures régulières et autres.

Si le propriétaire s’absente, il partira sans dire au revoir au chien ni lui faire des marques d’intérêt particulières. Le rassurer avant de sortir risque de lui transmettre de l’inquiétude, que le chien assimilera à un événement négatif. D’autant plus que cela n’aidera pas le chien à être autonome.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back To Top